Section de Douarnenez

Section de Douarnenez
Accueil
 
 
 
 

Dépenses publiques et création de richesses

A Paris comme à Bruxelles, dans les cercles patronaux, chez nos « experts économiques », parmi les dirigeants politiques « libéraux »* c'est évident : tout le malheur vient des dépenses publiques qu'ils faut comprimer. Elles seraient un frein à la compétitivité des entreprises marchandes seules créatrices de richesses. Elles seraient la cause de la DETTE...

Sauf que, sans aller très loin, écoutons le président de la Communauté de Communes de Douarnenez.... Sans le vouloir, il nous donne comme un petit démenti à ces thèses dogmatiques et absurdes.

Cet élu municipal de Poullan**, a en charge le développement économique et s'interroge sur le commerce du centre ville de Douarnenez et sa nécessaire revitalisation en facilitant la venue de commerces manquant aujourd'hui avec une offre inexistante alors que la demande est là...

Utiliser l'argent public pour rénover des boutiques et les louer ensuite à des commerçants lui paraît une piste à développer. Tiens donc, l'investissement de nos communes pourrait donc contribuer à l'essor du commerce, à la création d'emplois et de richesses pour la Ville*** ?

Ce qui est envisagé ici et qui peut faire l'objet d'un débat, n'est qu'une petite partie de la réalité.

Les mêmes qui pleurent à longueur d'années au MEDEF et ailleurs sur l'excès des dépenses publiques tendent la main sans cesse pour obtenir des exonérations d'impôts , des allégements de cotisations sociales et toutes sortes d'aides de l'État, de l'Europe, des collectivités territoriales (n'est-ce pas MM. Doux ou Benhammou ?). L'efficacité sociale, écologique et économique n'est hélas pas toujours au rendez-vous... (à suivre)

 

 

* Attention au langage : libéral cela veut dire tout sauf la liberté pour tout un chacun... C'est la liberté du renard dans le poulailler, celle de la finance et des spéculateurs au détriment des particuliers, des artisans, des petites entreprises...

** Les douarnenistes n'ont jamais eu à voter pour lui et il n'est pas responsable devant eux et pourtant il est bien chargé d'une grande partie des décisions les intéressant.

*** Travail non délocalisable pour les artisans locaux du Bâtiment et des Travaux publics ainsi que recettes fiscales nouvelles pour les collectivités.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.